Bâtiments : Aménagements d’un bâtiment en faveur des chauves-souris

Parc naturel régional du Morvan – Côte d’Or (21)

Janvier 2021


Type de bâtiment

Grange



Espèces concernées

Petit rhinolophe et Pipistrelle commune


Problématique

Maintient de deux colonies


Le Projet : une colonie de mise-bas de Petit rhinolophe est présente dans les combles de cette grange et une seconde colonie de Pipistrelle commune est pressente dernières des volets d’une pièce fortement utilisée par les habitants qui est à l’aplomb de la porte d’entrée. Des travaux vont être réalisés dans les combles qui permettront aux propriétaires d’agrandir leurs zones de stockage.

L’objectif de ce projet est d’aménager une partie des combles de la grange qui sera réservé aux chauves-souris et de rendre inaccessible l’autre partie des combles utilisé pour le stockage. Des nichoirs en façade seront également installé afin de proposé à la colonie de chauves-souris une alternative aux volets utilisés actuellement.

Les travaux se sont déroulé sur 4 journées en hiver (hors période de présence des chauves-souris) afin d’éviter un impact négative sur les chauves-souris. La première étape a été l’installation des deux gîtes artificiels en extérieur. Le choix a été fait d’utiliser le modèle « faux volets » qui permet d’offrir à cette colonie une espace favorable dédié, durable, et une excellente intégration paysagère. Dans le bâtiment, une cloison à été montée affin d’éviter les déplacements des chauves-souris sur l’ensemble du bâtiment. Cette cloison est constitué de panneaux en OSB et d’une porte d’accès. Les fenêtres de la partie réservé aux chauves-souris ont été condamnées par la pose de panneaux en bois afin d’obscurcir les combles et les rendre plus favorables. Un gîte spécial Rhinolophe a été installé à intérieurs des combles, une « boite chaude ». Ce gîte est particulièrement intéressant pour ces espèces car il leurs offre « une bulle de chaleur ou de fraicheur en fonction de la saison. Des zones d’accroches ont également été créées à divers endroits des combles afin de faciliter l’installation des chauves-souris, elles sont composé de grillage fin et de fil tendues. Un gîte artificiel en bois à également été installé à l’intérieur du gîte afin d’offrir des espaces intéressants pour d’autre espèces qui seraient susceptibles d’utilisées le gîte tel que le Murin à oreilles échancrées, la Barbastelle d’Europe, l’Oreillard gris ou la Sérotine commune …

Financement : Le bâtiment étant dans le périmètre du site Natura 2000 : Milieux humides, forêts, pelouses et habitats à Chauves-souris du Morvan, les travaux ont été intégralement pris en charge par des financements européens. De plus, les travaux ont été piloté par l’animateur du site Natura 2000.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s